• Formation,
  • Innovation,

Se former à l’intelligence artificielle à Université Côte d’Azur

Publié le 8 février 2024 Mis à jour le 8 février 2024

Entretien avec Johan Montagnat - 5 décembre 2023

Johan Montagnat, Directeur de Recherche CNRS, Directeur de l'EUR DS4H
Avec l’augmentation de la puissance de calcul et les progrès en matière d’apprentissage automatique, de reconnaissance d’images ou de traitement du langage naturel, l’informatique a fait un bond vers l’imitation de processus intellectuels humains. Ces nouvelles technologies que l’on rassemble sous le terme d’intelligence artificielle (IA) nécessitent de former des professionnels capables de s’adapter et d’anticiper les continuelles évolutions technologiques. C’est dans cette dynamique qu’Université Côte d’Azur a structuré une filière de formation dédiée à l’IA, de la Licence au Doctorat en passant par des Masters spécialisés, adossée aux laboratoires de recherche de pointe et aux entreprises high-tech de Sophia Antipolis, et portée par l’Ecole Universitaire de Recherche (EUR) Systèmes Numériques pour l’Humain (DS4H).
 

Pourquoi se former à l’intelligence artificielle spécifiquement ?

Contrairement à l’informatique traditionnelle qui se concentre sur le traitement de l’information, l’IA vise à créer des machines capables d’apprendre et de prendre des décisions autonomes. Non seulement elle transforme les secteurs tels que la santé, la finance ou l’industrie, mais elle redéfinit également la façon dont nous utilisons l’informatique. Elle nécessite donc des compétences spécialisées. Une formation en IA permet de développer une expertise dans le traitement avancé des données et les algorithmes d’apprentissage automatique, essentiels pour résoudre des problèmes complexes, et offre un avantage crucial dans la compréhension des technologies émergentes. Enfin, la maîtrise de l’IA permet de contribuer de manière significative à l’innovation et à la résolution de défis sociétaux contemporains.
 

Quelles sont les formations à l’IA que vous proposez ?

Nos formations s’étendent du bac+3 au bac+8, c’est-à-dire de la Licence au Doctorat en passant par les Masters à bac+5. Elles sont labellisées par le 3IA Côte d’Azur, un institut porté par l’Université, et l’un des quatre Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle français.
La Licence Intelligence Artificielle partage ses trois premiers semestres avec la Licence Informatique. La spécialisation vers l’IA est progressive. Les étudiants y développent de solides capacités de réflexion analytique et de résolution de problèmes et font de l’informatique appliquée avec de la fouille et de l’analyse de données et du développement logiciel. Ils sont formés aux métiers d’analyste de données ou de développeur informatique avec des compétences particulières pour des solutions incluant de l’intelligence artificielle, qui sont de plus en plus demandées aujourd’hui. La poursuite d’études en Master offre des perspectives plus étendues. Pour cela nous proposons deux parcours fléchés « IA » : l’un en Master Informatique et l’autre en Master MIAGE.
 

Quelle distinction entre le Master Informatique et le Master MIAGE ?

Quelques points communs d’abord : le recrutement de ces Masters est international et sélectif. Une grande part des enseignants sont des chercheurs en Informatique ou des professionnels issus des entreprises. Le taux d’embauche des diplômés dépasse les 95 % à 6 mois.

C’est essentiellement la profondeur technique des enseignements qui distingue le Master MIAGE du Master Informatique, ce dernier offrant une formation plus spécifique en informatique pure. Si vous avez un intérêt marqué pour la recherche en informatique ou si vous envisagez une carrière axée sur le développement de logiciels, le Master Informatique peut offrir des opportunités plus spécialisées. Il présente dès la première année (Master 1) un parcours spécialisé en Intelligence artificielle. Ce parcours propose un grand nombre de cours à la carte qui couvrent tous les aspects de l’IA et qui fournissent les bases pour affronter au mieux le Master 2 Informatique parcours Intelligence Artificielle et Ingénierie des Données.

Le Master MIAGE quant à lui est axé sur l’application des technologies de l’information dans le contexte des entreprises. Il s’agit d’un cursus très professionnalisant qui mêle développement informatique, management et ingénierie des systèmes d’information. Après un Master 1 MIAGE commun, les étudiants peuvent se spécialiser en Intelligence Artificielle Appliquée en 2ème année. Ouvert en 2020, ce parcours forme des informaticiens capables de mettre en œuvre de manière concrète les différentes techniques issues de l’intelligence artificielle. C’est-à-dire décider si une problématique relève d’une technique d’IA, connaître les limites et contraintes associées à chaque technique ou encore développer une application d’IA en s’appuyant sur les librairies ou services cloud existants.


Quelle place pour la professionnalisation ?

L’adéquation de nos formations aux besoins de la société du futur et la professionnalisation de nos étudiants font partie de nos priorités. En outre, la demande croissante de professionnels de l’IA crée des opportunités d’emploi que nous commençons à peine à entrevoir !
C’est pourquoi les mises en situation professionnelles sont très nombreuses tout au long de nos cursus. Tout d’abord, tous nos Masters sont ouverts à l’alternance et s’appuient sur un réseau très dynamique d’entreprises. Au fil des ans, nos Alumni deviennent eux-mêmes recruteurs ! Ensuite, les projets, les concours de programmation ou d’entrepreneuriat, les tutorats en laboratoire et les stages représentent autant d’opportunités pour les étudiants, non seulement pour mettre en pratique leurs connaissances mais aussi pour développer des « soft skills » très recherchées sur le marché de l’emploi, en gestion de projets, en travail collaboratif ou en communication.

Notre implantation au cœur de Sophia Antipolis est un atout majeur. Cette technopole européenne est depuis toujours un creuset bouillonnant du numérique en France. Nos étudiants y évoluent au contact direct de start-ups mais aussi d’entreprises d’envergure mondiale qui y ont installé leurs sièges ou leurs centres de R&D. Ici ils sont au bon endroit pour démarrer leur carrière.

 

Pourquoi poursuivre ses études en doctorat ?

19 % de nos 270 doctorants sont issus de nos Masters. Le doctorat est le sésame pour devenir enseignant-chercheur, faire carrière dans la recherche publique ou privée et entrer dans la communauté scientifique mondiale. C’est un parcours exigeant mais passionnant pour qui veut contribuer à la création de nouvelles connaissances et devenir un expert dans son domaine. En intelligence artificielle, les champs d’exploration sont vastes dans les domaines de la santé, de l’éducation, des transports… Il faut noter que faire de la recherche, ce n’est pas être éloigné du terrain comme certains l’imaginent. Avec le dispositif CIFRE, les entreprises peuvent intégrer des doctorants salariés dans leurs équipes de R&D.


Les plus de l’Ecole Universitaire de Recherche Systèmes Numériques pour l’Humain ?

Nos formations sont adossées à des laboratoires de recherche publique de pointe et nombre de nos enseignants sont aussi chercheurs. Ceci garantit aux étudiants des enseignements au plus proche de l’état de l’art, validés par des diplômes délivrés par l’Etat.
En outre, notre Ecole Universitaire de Recherche Systèmes Numériques pour l’Humain développe une vision pluridisciplinaire du numérique, dans ses aspects scientifiques et technologiques bien sûr, mais aussi humains et sociétaux. Dans ce périmètre, chaque étudiant est invité à personnaliser son cursus grâce à un choix d’options semestrielles. Il peut ainsi colorer son parcours avec des mineures orientées management ou technologies, s’ouvrir aux enjeux juridiques, travailler sur l’éthique et le numérique responsable et affiner progressivement son projet professionnel. Par le jeu des séjours d’études et des stages, à l’étranger éventuellement, des cours et des projets choisis, chaque parcours devient unique !
L’EUR Systèmes Numériques pour l’Humain porte ainsi une ambition de véritable grande école du numérique au sein d’Université Côte d’Azur, dont les diplômés savent appréhender la complexité croissante des systèmes numériques et s’adapter agilement à un environnement en rapide évolution.

Article rédigé pour le site actuia.com